Accueil > A propos de ces publications numériques

A propos de ces publications numériques

Le projet de conservation, numérisation et exploitation des archives de Fernando Aínsa Amigues s’inscrit dans le cadre d'une étude large sur un cas particulier de médiateur des transferts culturels: les figures satellites. Il s'agit d'auteurs proches des intellectuels et artistes les plus célèbres et que la critique a peu étudié, souvent en raison de l'inaccessibilité de leurs sources. Leurs parcours et actions ont contribué à l'édification d'importants réseaux entre l'Europe et les Amériques durant les principaux conflits du siècle dernier.

En ce sens, le cas de Fernando Aínsa Amigues est exemplaire: ses archives et manuscrits permettent d'esquisser le portrait de ces témoins et acteurs de l'ombre qui agissent pour la circulation de la pensée. Archives, livres, revues, correspondances, journaux, carnets, cahiers ou programmes de colloques et conférences montrent de quelles façons Fernando Aínsa, en tant que médiateur des transferts culturels, a entrepris certaines actions pour permettre aux objets de circuler. Nous proposons de questionner la nature  idées qui circulent en temps de conflits, la nature des œuvres échangées, les voies empruntées pour cette propagation? Les travaux de Yadira Carranza Marino s'appuient sur l'exemple de Fernando Aínsa, pour repérer les acteurs de cette diffusion et contribuer à établir une typologie du médiateur des transferts culturels en contexte de conflits.

Les publications numériques proposées sur ce site donnent à connaître les manuscrits et documents du fonds Fernando Aínsa actuellement traité par l'équipe Archivos de l'Institut des Textes et Manuscrits modernes (UMR8132). Elles sont accompagnées de métadonnées qui permettent de contextualiser la forme, le fond et les relations génétiques des documents au sein du fonds d'archives. Ainsi, lorsque l'internaute lira, parmi les métadonnées, la mention [C1] ou [C2] ou [C3], etc. accompagnant le "titre", alors il comprendra que celle-ci renvoie à l'état génétique qu'il consulte. S'il consulte le manuscrit [C1], il s'agit du premier état génétique, [C2] est le second, etc. Ces références permettent à l'internaute de consulter les différents états génétiques d'un projet de création, de lire les manuscrits selon l'ordre chronologique de leur genèse et a sein de leur dossier génétique. En effet, lorsque dans le champ "source", l'internaute trouvera la référence aux "Relations génétiques" du document, il pourra consulter les autres documents en relation avec la genèse de l’œuvre.

Le dossier génétique est une production critique du chercheur, il n'est pas un donné dans l'archive, c'est pourquoi il n'est repérable que chaque fois qu'il a pu être constitué par un chercheur de façon à faciliter les études génétiques.

L'interface de consultation des documents et données ici présentée a été élaborée à l’aide du CMS Omeka proposé par Huma-Num grâce au service Nakalona. Il permet à l'internaute de visualiser les données sur un site web. Les données et métadonnées du projet AINSA ont été stockées en masse sur Nakala. La méthode employée pour la préparation des données, leur stockage et leur diffusion est décrite dans le rapport publié sur HAL par le Pr. Fatiha Idmhand.